BIGARI (Les Organes)

Bi’Sira, Mbuluani !

Pour la leçon de ce soir nous continuerons NIUGHU (le corps) mais cette fois-ci, nous aborderons les parties internes, en Ghisir BIGARI, dont la traduction littéraire fait allusion à 《Ce qui est à l’intérieur 》.

Commençons.

En Ghisir, BIGARI désigne tout ce qui est à l’intérieur du corps, du moins, toutes les parties qu’on ne peut pas directement voir en regardant un corps, que ce soient les Intestins ou le cerveau… En somme, ce sont nos organes, y compris le sang, les os et les veines.

Nous aurons donc :

  • MURIMA : Le cœur
  • GHIFINZI : L’estomac
  • MUSOPU/MISOPU : Intestin(s)
  • MABUBU : Les poumons
  • DIBALI : Le foie
  • DILUMI : La langue – GHARI DIRU : Le tympan
  • GHIVISI : L’os (à ne pas confondre avec GHIVESI, le crâne)
  • MUSONI : La chair
  • MIANZI : Les veines
  • MELUNGU : Le sang
  • RONZU : Le cerveau
  • DINIOGU/MANIOGU : Le rein
  • BIVISI : (pluriel de GHIVISI, l’os, il désigne un ensemble d’os, donc le squelette…)

Pour mémoire:

  • La traduction littéraire de GHARI DIRU (le tympan) est “L’intérieur de l’oreille“. Il  est important de le préciser.
  • DILUNGU peut aussi désigner le rein mais son utilisation correcte est pour désigner le tour de taille, ou la taille tout simplement (hanche).

Voilà, la leçon de ce soir se termine là. 

J’espère qu’elle vous aura appris quelque chose.

Ghiélu ghiboty. 

Images: Banque d’images, Google image.