GHIKUKA, Vilain !

Bi’Sira Mbuluani !

Vous avez été nombreux à m’en demander lors du dernier sondage. Eh bien, pour février, dans le cadre de notre rubrique #LeMotDeLaSemaine, nous aborderons non pas les “grossièretés” comme beaucoup le souhaitaient, mais “Les Insultes“… (En tant que Lady, j’évite au maximum de dire des grossièretés… Donc, ça va être un peu galère pour nous tous sur ce point😅)

Bref ! On étudiera tout au long du mois, quelques expressions ou mots injurieux typiquement GHISIR, histoire de mieux les comprendre et pourquoi pas de s’en servir envers des gens qui peut-être les méritent ? [Rires].

Le premier, celui du jour, m’a été inspiré par Nina, hier soir… Il s’agit de GHIKUKA, un mot simple que j’ai personnellement entendu plus d’un millier de fois mais qu’elle n’a découvert qu’hier…😅 J’ai donc décidé de vous en parler aujourd’hui pour me permettre de répondre à son interrogation en même temps.

Commençons.

Comme je vous le disais, je n’ai décidé d’en parler que hier soir, tard dans la nuit (très tard même), je n’ai donc pas eu le temps de chercher en profondeur, mais je vais tout de même tenter de vous donner toutes les informations que j’ai sur le mot GHIKUKA. 

Nina m’en a parlé en disant “GHIKUKU” mais, on dit “GHIKUKA”, on pourrait l’écrire GIKUKA ou même GHIKOUKA mais comme je vous le dis souvent, la langue GHISIR, comme plusieurs dialectes Bantous est premièrement parlée. Chacun de nous pourrait donc l’écrire comme il le voudrait à condition de faire passer le bon message par la bonne prononciation,  (bref, on abordera cette notion quand on parlera de “G” et “GH” en #GrammairGhisir), d’autant plus que notre langue, pour ne parler que d’elle, utilise beaucoup d’onomatopées telles que “Ah”, “Oh”, “Eh”, “Ih” et “Uh” qui s’assimilent très souvent aux mots qu’elles suivent.                   

On dira par exemple “A SA AB’OOH” pour dire “IL N’Y ÉTAIT PAS OH” plutôt que “A SA ABA OH“, de sa forme correcte. Enfin…

Vous l’aurez compris au thème du mois, le mot GHIKUKA est une insulte qui peut prendre plusieurs significations, toutes dans le champ lexical de la laideur. C’est un adjectif qualificatif épithète, tiré du mot BUKUKA qui désigne en français, la laideur ou encore le fait d’être “VILAIN, MOCHE, PAS BEAU”

Ainsi, GHIKUKA peut signifier, VILAIN, MOCHE, LAID, AFFREUX, selon le ton qu’on lui donne et le contexte dans lequel on l’utilise… Il peut s’agir d’une personne pas très agréable à regarder (PAS BELLE), tout comme il peut désigner une personne vraiment affreuse physiquement. 

Le nom dont il provient est BUKUKA, la laideur.. Son contraire, BUVWANDI désigne la beauté. On dira d’une personne qui est belle que “AYI GHIVWANDI” ou encore “A NA BUVWANDI“. La traduction littéraire (française) de la première phrase est “ELLE EST BELLE” et celle de la deuxième “ELLE A DE LA BEAUTE” mais en GHISIR les deux veulent dire exactement la même chose, Cette personne est belle.

Par conséquent, deux synonymes simples imputables à GHIKUKA pourraient être “A SA GHIVWANDI“, Il/Elle n’est pas beau/belle, et “A SA NA BUVWANDI“, Il/Elle n’a aucune beauté.

Quelques exemples d’utilisation :

  • A MUNE BUKUKA A !!! Quelle mocheté !!!
  • MUTU HUNA PIRI GHIKUKA. Cet homme est vraiment très laid.
  • LABA GHIKUKA HINE. Regarde ce laideron.

GHU YABA :

  • GHIVWANDI peut faire office de prénom pour une fille.

Voilà. Ainsi s’achève notre premier leçon sur les insultes en Ghisir. Faites comme NINA, laissez moi en commentaire un mot ou un groupe de mot dont vous aimeriez qu’on parle ce mois-ci.

De même, si vous connaissez d’autres synonymes à GHIKUKA, laissez-les nous en commentaires.

KA MUGHESA !!!

Illustrations : Portraits (Esthétique de la laideur par WODKA).